Partagez | 
 

 Aaron - Prédéfini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Administrateur

avatar

PROFIL
Messages : 68
Date d'inscription : 30/11/2014

RPG
- Ses informations -
Chambre: Je vis à Inazami.
Métier : Tueur à gages.
Boîte à RP:

MessageSujet: Aaron - Prédéfini    Dim 19 Fév - 18:14

Sa tronche :

Nom : Daniels
Prénom : Aaron
Âge et date de naissance : 26 ans - né un 13 Décembre.
Origine : Il vient des USA !
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Signe particulier : Ses yeux ambrés, ainsi que ses tatouages sur les avant-bras.
Année ou étude ou métier : C'est un policier ; ex marine américain.
Avatar : Zero - Las-t

Physique : Une mine hautaine, une allure imposante et sportive, l'orgueil et l'arrogance dans ses iris ambrés, sa dégaine ne laisse aucun doute sur ce constat implacable : Aaron est sûr de lui. Sa démarche est ferme, assurée, presque pesante tant ses foulées écrasent le bitume d'une assurance débordante. C'est un homme d'une haute stature, frôlant le mètre quatre-vingt-dix, et l'armée a forgé son corps d'une robustesse colossale. Une carrure d'armoire à glace mais la finesse d'un corps dont il prend soin, il n'est ni un titan, ni un doux éphèbe affublé de ces muscles purement décoratifs. C'est un ex-militaire et son physique le prouve.

Aaron est robuste, vigoureux et athlétique. Ses gestes sont souvent empreints d'une vivacité remarquable, et sa résistance à l'effort lui donne un avantage non négligeable par rapport aux membres de gangs qui se contentent, pour la grande majorité, de soulever de la fonte. Cependant, malgré une gestuelle pleine d'ardeur, il reste quelqu'un d'assez calme, et n'est pas le cliché du militaire américain qui court partout en se jetant bêtement sur l'ennemi. Il est le plus souvent immobile, se tenant bien droit ou bien simplement adossé contre un mur, à vous toiser d'un air mauvais, d'un regard sournois et séditieux...

L'Américain a un visage aux traits rudes et très masculins. Le teint de sa peau quant à lui, est légèrement bronzé, donnant ainsi l'impression d'avoir toujours bonne mine, même après quelques nuits blanches successives. Mais ce qui captive le plus chez lui, ce sont ses yeux. Des iris noisette, luisants d'un éclat malicieux et terriblement moqueur à votre égard, traduisant son inébranlable confiance en lui. Son nez est droit, et surmonte une bouche rieuse ET SENSUELLE, aux lèvres subtilement charnues. Aaron sourit souvent - un sourire narquois qu'on aurait envie d'arracher, certes - et dévoile alors des dents blanches et bien alignées. Ses cheveux sont bruns, toujours bien coiffés, car Monsieur prend soin de lui. Cependant, il est parfois possible de le voir avec la tignasse en bataille, ses cheveux fins venant alors doucement chatouiller son front.

Aaron a également deux opulents tatouages qui s'étendent sur la totalité de ses deux avant-bras. Vestimentairement parlant, il s'habille avec classe ; chemise et cravate, pantalon taillé à sa silhouette... Disons que c'est son accoutrement de tous les jours, lorsqu'il est en patrouille. Mais lorsque la situation exige qu'il se fonde parmi les civils, l'ex-militaire se revêtit de jeans et de simples t-shirts surmontés d'une veste en cuir.

Sa voix quant à elle, est languissante. Un débit calme, un timbre grave et chaud, des mots articulés avec la plus grande attention afin de tuer son accent ricain, une voix ferme mais traînante ; Aaron s'exprime avec aisance.


Caractère : "Putain mais... quel fils de pute !"

C'est probablement la phrase que vous entendrez le plus d'autrui lorsqu'il s'agit de décrire Aaron. Une diatribe prononcée d'un ton empreint de dégoût, de colère, de rage contenue... Contenue parce que vous savez bien qu'au fond, se rebeller face à Aaron ne sert à rien.

Car cet homme est perspicace, stratège, méthodique ; assez de qualités pour vous mettre derrière les barreaux en imaginant le délit parfait pour votre misérable personne. Il ne recule devant rien, manipule autrui, abuse de son statut de représentant des forces de l'ordre, il écrase la populace et vous avec, pauvres fourmis que vous êtes. Aaron est violent, arrogant, diabolique. Il apprécie de voir les autres à sa merci, et les nargue d'une tendre condescendance, comme s'il observait des animaux en cage. Pourtant, il ne montre pas l'image d'un parfait connard. Charismatique, charmeur et distingué, il sait comment s'attirer les faveurs et les éloges de tous. Mais il n'est pas de ceux qui s'inventent un personnage afin de dissimuler ses actes peu glorieux. Ce charisme, cette assurance et cette éloquence, Aaron les possède naturellement. Il s'exprime aisément, rend service avec une véritable bienveillance, de la même manière qu'il prendrait soin, une fois encore, d'animaux de compagnie.

C'est aussi un homme énigmatique. On ne sait guère ce que cache ce sourire sournois, ou ce regard plein de malice qu'il vous lance ostensiblement. Il est mystérieux, insaisissable, il... captive.

Pourtant, ceux qui le côtoient ont vite fait de disjoncter. Aaron est borné ; il va au bout de ses idées, quitte à être conscient de son échec futur. Il foncera dans le mur avec toute la vivacité dont il est affublé. La plupart des gens détestent cette facette de lui, tout comme ils détestent et redoutent profondément ses élans sadiques. Car Aaron aime blesser, humilier, par les mots ou par la force ; afin de vous placer à ses pieds, plus bas que terre, comme de vulgaires déchets désuets. C'est aussi une manière de se protéger : médire pour mieux s'élever. Il aime avoir l'ascendant sur autrui, les dominer, et rares sont les gens qui peuvent attirer son intérêt.

Mais lorsque c'est le cas, Aaron se montre tout de suite plus investi. Plus sincère, moins caustique. Tout en restant maître de soi -et des autres-, il peut se donner corps et âme pour essayer de comprendre l'autre et de gagner sa confiance. Maladroit, car peu habitué aux effusions sentimentales, son impulsivité peu vite reprendre le dessus car ne nous leurrons pas ; Aaron est loin d'être un ange. Ardent, entreprenant les choses avec fougue, il peut vite devenir envahissant et vouloir imposer sa présence à ceux qui lui sont chers. Malheureusement, même s'il peut faire preuve d'une infinie délicatesse, ses coups de sang fréquents et son impulsivité peuvent provoquer de tumultueuses altercations, voire même de coups hargneux aussitôt regrettés...


Histoire : Aaron est né à Philadelphie, aux États-Unis. Issu d'une famille aisée, le jeune garçon a su acquérir les bases d'une éducation solide, forgée dans la bienséance la plus stricte. Sa mère, une jeune femme au caractère bien trempé, a longtemps été un modèle pour lui, contrairement à son père qui passait son temps à soupirer de lassitude, accablé de regrets. Il aurait aimé vivre une vie plus palpitante, jalonnée de réussite. Son quotidien à la banque, enfermé entre les quatre murs d'un bureau exigu, lui pesait beaucoup. Alors il enviait sa femme qui, dans son ambition intarissable, vivait son rêve à fond de journaliste reporter d'images, voyageant avec intrépidité.

Très vite, les parents d'Aaron remarquèrent son tempérament de feu. Impossible à canaliser, à contrôler même, ses moments de crise pouvaient durer des heures et aucune punition ne suffisait à l'encadrer. Cela avait même l'effet inverse car le garnement avait un goût et un talent prononcés pour la vengeance...

Il fut donc inscrit à une activité sportive. Ses parents le laissèrent tester une bonne quantité de sports, jusqu'à ce que le petit garçon s'arrête sur le kick-boxing. Un entraînement adapté à son âge (dix ans), mais qui le défoulait suffisamment pour calmer ses crises. Ainsi plus serein, il devint vite le plus populaire de son école primaire, et son tempérament de leader était particulièrement apprécié de ses camarades de classe.

Au collège, sa personnalité ardente s'affûta davantage. L'adolescent aimait provoquer des bagarres générales, défiant les plus âgés avec une insolence sidérante. Déjà sûr de lui à cet âge pourtant réservé aux questionnements et à la recherche d'une identité, Aaron se démarqua par des résultats scolaires honorables. Son père, envieux de son propre fils, le rabaissait ou bien minimisait ses exploits, mais lorsque sa mère rentrait à la maison après un reportage, le prodige était couvert de cadeaux.

Son parcours restait le même, jusqu'au jour où il passa les tests pour s'engager dans l'armée. Son tempérament impétueux et son penchant pour l'hémoglobine ainsi que l'adrénaline l'ayant poussé à s'engager. Avec son diplôme en main, il grimpa très vite les échelons, et fut intégré dans la marine américaine ; autrement appelée la Navy. Quartier-Maître Daniels, voilà qui sonnait à merveille...

Il fit 6 ans dans l'armée. Poursuivit son ascension fulgurante et connu les difficultés du terrain. Cela ne changea rien à son caractère de fdp initial, tempétueux, imprévisible, voire violent avec sa propre équipe, mais développa chez lui une certaine sagesse. Une capacité à renvoyer une image d'homme stable, au calme immuable.

Pourtant, un beau soir d'été, quelque chose a dérapé. Son supérieur, un type imbuvable qui représentait le cliché même du militaire américain sans cervelle, le prit à parti sur le ponton de leur navire. La journée avait été rude et ils avaient perdu des hommes en mer. Pour ne rien arranger, la tempête faisait rage ce soir-là et les deux hommes n'avaient rien à faire à l'extérieur du bateau, compte tenu des vagues qui déferlaient.

Mais ce soir-là, son supérieur, après une tirade cinglante emplie d'insultes, après avoir rabaissé Aaron et lui avoir craché dessus, vit son existence... s'écourter. Le jeune militaire n'a pas vraiment apprécié d'être traité de cette manière par un déchet si répugnant. Alors, dans une colère froide et dans un calme olympien à la fois, conscient de ce qu'il faisait, il tua ce clébard sans cervelle. Et tranquillement, il le jeta par-dessus bord. Méthodique. Comme s'il s'était contenté de jeter ses poubelles.

Les gens ont cru à un accident. La tempête était particulièrement violente et son corps n'a jamais été retrouvé. Pourtant, les doutes s'élevaient petit à petit. Et si ce jour-là, ces deux hommes s'étaient violemment disputés, et si tout ça avait mal tourné ?

Aaron, qui effectuait des missions entre le Japon et les États-Unis, décida de s'y installer à la fin de son contrat, afin d'éviter qu'on découvre ce qu'il avait fait. Son visa travail en poche et sa grande connaissance de la langue japonaise lui permit d'intégrer, après un an et demi, les forces de l'ordre nippones.

C'est là qu'il fit la rencontre de ce criminel pas comme les autres...


Lien : Il est flic, l'autre est un criminel. Ils se sont rencontrés lorsque Aaron était en patrouille, se risquant à Inazami. Aehm... bon soyons honnête, notre flic préféré avait juste soif de sang et cherchait à se défouler. C'est là qu'il le vit, ce mec à la gueule pleine de suie, à faire un feu de joie avec une poubelle -et très certainement un mec qui se trouvait dedans-. Leurs regards se sont croisés, Logan l'a observé, longtemps, longuement... Et s'est barré en courant. Ça a fini en course poursuite mouvementée, survoltée, affolante. Mais Logan l'a semé.

Ils se recroisèrent par la suite, car l'un comme l'autre éprouvait une sorte d'attraction indescriptible. Logan faisant même exprès de faire un tapage monstre pour attirer son tendre policier, le faisant tourner en bourrique car refusant de se laisser approcher -ce con finissait toujours par ricaner et se tirer vite fait bien fait !-. Aaron quant à lui... Il lui éclaterait bien la gueule, à ce sale gosse. Juste pour l'avoir fait courir autant de fois. Il rêve de lui passer les menottes et d'exploser sa tête à coups de poing, pour le traîner chez lui et abuser de sa personne enfin lui poser toutes les questions qui le hantent, et l'avoir sous son emprise.

Car Aaron ne sait rien de Logan. Pas même son vrai prénom. Il connait seulement son nom d'emprunt, "Dan", ainsi que ses activités de malfrat. Il ne veut pas vraiment l'arrêter, lui-même étant un ripou de la pire espèce, mais ne se gênerait pas pour user de chantage si jamais l'occasion se présentait. Et puis, et puis... il goûterait bien à ses lèvres, tiens.


Dernière édition par Clara le Mar 21 Fév - 18:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mauxcroises.forumactif.org

Administrateur

avatar

PROFIL
Messages : 68
Date d'inscription : 30/11/2014

RPG
- Ses informations -
Chambre: Je vis à Inazami.
Métier : Tueur à gages.
Boîte à RP:

MessageSujet: Re: Aaron - Prédéfini    Mar 21 Fév - 18:45

Bouh ! Alors déjà j'espère que le personnage te plaît, en tout cas moi je me suis éclaté lors de sa création. ♥ Je vais faire court et t'épargner mes longs pavés habituels sur les modifications que j'autorise à faire ou pas, alors let's go hein, on perd pas de temps. ♥

Le prénom, le nom, c'est modifiable. :neko: L'âge ainsi que la profession ne l'est pas ; je ne veux pas qu'il soit trop vieux par rapport à Logan, ni qu'il approche des 21 ans, pour lui donner une certaine maturité. ~

L'avatar est modifiable.. à contre-coeur, vraiment. Le gars sur l'image colle vraiment à Aaron je trouve, et elle m'a carrément inspirée le personnage en lui-même mais je suis conscient que ça va coincer dans les ressources, vu que c'est la seule fois que ce personnage a été dessiné... x.x

Caractère et physique, tu peux rajouter des trucs, lui donner une dimension qui te plaît davantage, mais essaye de garder ses attributs de base. ♥

Pour l'histoire, elle est modifiable. :neko:

En ce qui concerne le lien avec Logan, on va pas se mentir, ILS SONT BIEN PARTIS POUR FAIRE DES BÉBÉS. *sors* C'est vrai qu'avec mon personnage, toute relation devient ambiguë, vu que Logan est un peu chelou et possessif sur les bords, mais je pense qu'avec Aaron on dépassera ce stade-là. Je compte faire un Loganou assez intrigué par ce méchant policier, et la relation ne sera pas parasitée par le tempérament jaloux de mon british vu qu'ils ne se sont jamais réellement approchés. Après si tu vois le lien d'une autre manière, dis-le moi, je cherche pas la romance à tout prix -et la niaiserie c'est pas bô lol.- xD Pour te dire, ça sera la première fois que je jouerais un perso charmé sérieusement par un autre donc te mets pas la pression, je serai aussi maladroit que toi. xDD

AH, et dernière chose, très importante. Bon niveau de RP exigé. J'veux pas des posts dignes de Balzac, mais un minimum de recherche dans l'écrit, un nombre de lignes correctes (sans forcément faire des pavés) et surtout... avec du contenu ! Vraiment, Aaron est un personnage qui peut être passionnant si vous le jouez correctement donc, si vous débutez, si vous ne comptez pas rester longtemps ici ou bien si vous avez du mal avec ce genre de perso... évitez. D: Sinon on va tous les deux avoir le kokoro brisé. :sad:

Voilà c'est tout ! Viens t'inscrire sir le beau brun te plaît, moi je t'attends avec impatience. <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mauxcroises.forumactif.org
 
Aaron - Prédéfini
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aaron Leandre ♫♪
» [COURT]Archetype par Aaron Sims
» Problème couleur des liens et catégories [Fini]
» Problème d'affichage de curseur[Fini]
» Aaron Johnson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maux Croisés :: Maux Croisés :: Gestion du Personnage-
Sauter vers: